L’Ardennais

Revue de presse

Et, comme s’il eût été utile d’offrir un pouce de plus d’émotion, de jeunes solistes tantôt sortant du rang, tantôt mêlés à la formation «crevaient » littéralement le mur du choeur, transportant avec eux le public dans une espèce de merveilleuse plénitude. La performance, le talent de ces jeunes garçons est à saluer bien bas et s’ils sont sollicités un peu partout de par le monde, ce n’est sûrement pas le fruit du hasard, mais celui d’un énorme travail de groupe où la rigueur est omniprésente au même titre que l’amitié.